Pourquoi le SUV est-il si à la mode ?

Posted on

Zapping Le Blogauto Revue Megane e tech

Pendant des années, l’Europe était en quelque sorte un marché à part. En effet, les croisements ou véhicules utilitaires sport (SUV) s’est épanouie outre-Atlantique ou sur d’autres marchés. Bien que regardant avec avidité les « gros 4×4 » américains, les européens ne cèdent pas à leurs sirènes et ces modèles restent rares, souvent des modèles importés.

Puis, certains constructeurs ont commencé à explorer, pour l’Europe, des véhicules qui n’étaient ni tout à fait pur 4×4 ni tout à fait berline. Nous pouvons citer le Toyota Rav4 première génération qui se voulait un 4×4 urbain. Celui par lequel la vague européenne des SUV est arrivée est le Nissan Qashqaï. Après lui, tous les constructeurs ont cédé à la tentation et ont intégré au moins un crossover à leur gamme.

Maintenant ils ont envahi nos rues et nos routes. Certains ont beau les pointer du doigt, et montrer leur supposée aberration, les clients affluent vers ces modèles comme le montre une étude sur le SUV.

Avons-nous encore le choix ?

Le SUV est un peu une prophétie auto-réalisatrice selon certains experts. Comme il y avait un effet de mode, les fabricants ont tout misé sur ces carrosseries. Et puisque les constructeurs misent tout sur le SUV, on ne trouve guère plus que ça. C’est plus ou moins vrai. Mais, c’est encore faux. En effet, le SUV a plus ou moins supplanté deux carrosseries plus traditionnelles : break et monospace.

Heureusement, ces types de véhicules peuvent encore être trouvés. Mais, c’est vrai que le choix s’est rétréci, surtout quand il s’agit de mini-fourgonnettes. Celui qui a aussi eu son heure de gloire, est désormais boudé et les noms emblématiques des monospaces disparaissent du catalogue sans que les clients se présentent. Les monospaces encore proposés à la vente ne soulèvent pas les foules.

Le SUV est un véhicule qui a un peu de tous les avantages, sans les pousser au maximum. Il aura un poste de conduite “élevé” que beaucoup de conducteurs adorent. Il vous permettra également de mettre beaucoup de bagages dans un coffre souvent encombrant et bien pensé. Quant à l’intérieur, il offrira plus d’espace occupants qu’une berline classique, sans atteindre le niveau des monospaces. Les acheteurs ont donc des véhicules disponibles plus polyvalent et donc aller vers eux.

Les fabricants mettent tout en œuvre

Les constructeurs automobiles ont vite compris le bénéfice qu’ils pouvaient en tirer. Ainsi, profitant de l’engouement pour ces SUV, ils ont réalisé des modèles ultra-stylés, au look souvent “agressif”, et des moteurs à la pointe de la technologie. Moteurs hybrides rechargeables seront donc le plus souvent disponibles en premier sur les SUV d’un constructeur. Ces motorisations ultra performantes permettront de contrebalancer un point négatif souvent mis en avant contre les SUV : la consommation et le poids. Avec un hybride rechargeable, le SUV se transforme alors en véhicule électrique du quotidien tout en permettant de longs trajets. Le finitions “grand tourisme” seront également disponibles sur ces véhicules un peu encombrants.

Les gens sont alors prêt à dépenser plus pour obtenir ses véhicules “à la mode” qui font l’envie des gens. Ce que les acheteurs mettent de plus dans le véhicule est marge financière plus pour industrie automobile ce qui compense la baisse des volumes de ventes. Ils vendent moins, mais plus cher.

Avec ces véhicules plus chers, de plus en plus de conducteurs se tournent vers suppléments automobiles. L’assurance complémentaire couvrira tout ce que votre assurance auto classique ne couvrira pas. Il offre une meilleure couverture du véhicule et des occupants, souvent avec de nouvelles options. C’est l’équivalent d’une complémentaire santé, mais pour une assurance auto. Quand on met plusieurs dizaines de milliers d’euros dans un SUV, ça peut en valoir la chandelle bien l’assurer.

résumer

C’est une question délicate. Les SUV, qui étaient marginaux en Europe il y a des décennies, représentent aujourd’hui près d’un véhicule neuf sur deux vendu. Pourquoi une telle mode ? Les acheteurs sont-ils libres ou contraints dans leur choix ?

Le blog automobile

Leave a Reply

Your email address will not be published.